plantes compagnes

Voici quelques unes de mes expériences de compagnonnage : des pieds de basilic près du  concombre, l’aneth semé près des carottes, ainsi que le coriandre.  J’ai beaucoup de fleurs qui se ressèment comme la bourrache, soucis, les capucines, et tagètes toutes ces plantes sont en fait installées un peu partout, du lin et du coriandre près des pommes de terre, ainsi que capucines.

Chrysanthème comestible

Les aromatiques et les fleurs ont aussi un rôle important  :

Elles attirent les insectes pollinisateurs, abeilles bourdons, … pour donner de nombreuses récoltes; Par leur propriétés attractives ou répulsives :

La capucine attire les pucerons, en installer sur les bordures du potager, près de pommes de terre, haricots …

Le souci (calendula officinalis) éloigne les mouches blanches et les pucerons Ses racines améliorent la structure du sol, à semer près des  fraisiers, framboisiers, ail, oignon, tomates, et un peu partout au jardin, dans un coin un peu ombragé .

La bourrache éloigne escargots et limaces à cause de ses feuilles velues, les feuilles se consomment en cuisine ainsi que les fleurs dans les salades. Ses racines vont profondément dans le sol, et l’ameublit

Ce joyeux mélange contribue aussi à illuminer le jardin

La consoude est également une plante très intéressante pour les jardins naturels

Particulièrement riche en potasse, favorise la floraison et fructification. (présence d’allantoine, de bore) à utiliser pour les courgettes, et autres cucurbitacées, solanacées, pommes de terre tomates …, en paillage avec des feuilles au pied ou en purin .Les feuilles de consoude sont un excellent activateur de compost 

Quelques références d’ouvrages :

Gertrud Franck Un jardin sain grâce aux cultures associées (édition Imagine un colibri)

Eric Petiot Soigner les plantes par les huiles essentielles et les huiles végétales et minérales (édition Terran)